revêtement sol salle de bain

Quel revêtement de sol choisir pour ma salle de bain ?

Qui dit salle de bain dit humidité à longueur de journée. L’humidité implique la présence d’eaux, et on sait tous qu’il n’est jamais prudent de laisser l’eau stagner sur le sol. On s’expose à un gros risque de glissade, et dans le pire des cas, des blessures très graves. C’est pour cela qu’il vous faut les bons conseils pour le choix du revêtement de sol. Outre la sécurité, le revêtement joue également un rôle design très important. Il peut rendre la salle plus chaleureuse, plus moderne, ou plus fraîche selon la matière choisie. Bref, retrouvez dans cet article les différents revêtements de sol pour une salle de bain moderne.

Quels sont les critères d’un bon revêtement de salle de bain ?

Il s’agit de la toute première question à laquelle vous devriez penser durant l’aménagement de votre salle de bain. Nous éludons toutes vos questions : il existe quatre paramètres principaux à prendre en compte pour choisir le bon matériau de revêtement de sa salle de bain. Il s’agit des critères UPEC.

bon revêtement de salle de bain
  • Le U définit la norme d’usure du matériau à l’usure : il s’agit de sa durée de vie moyenne.
  • Le P mesure sa résistance aux chocs et aux rayures. Plus elle est haute, plus elle est solide.
  • Le E représente sa performance face à l’eau et l’humidité. Un produit E4 signifie qu’elle supporte les variations de température.
  • Le C désigne la résistance du matériau face aux produits chimiques et aux détergents. Certains produits comme le bois seront notés C0, car ils ne supportent pas du tout les produits chimiques.

On ajoute ensuite un chiffre à ces lettres pour désigner la résistance du matériau, 1 étant mauvais, et 4 étant le meilleur. Le revêtement de sol parfait sera donc noté “U4 P4 E3 C2”.

En dehors de ce critère, il faut aussi tenir en  compte le design  de sa salle d’eau. Pour une salle où les murs sont clairs et la lumière du jour omniprésente, il faut éviter un revêtement trop clair. Il doit contraster avec le ton de la pièce. Optez pour un style à motifs si votre pièce est plus petite que la moyenne. De cette manière, vous tromperez les yeux et donnerez l’impression d’avoir une salle plus spacieuse.

Enfin, soyez créatif ! Lorsqu’on parle de revêtement de sol, on imagine directement un carrelage tout préparé. Cette affirmation n’est plus vraie aujourd’hui, car il existe plusieurs types de revêtement parmi lesquels  choisir.

Les différents types de revêtements disponibles

Le carrelage

carrelage

Difficile d’évoquer le revêtement de sol d’une salle de bain sans parler des carrelages. Si ce type est le plus populaire parmi tous, c’est sans doute à cause de sa durabilité et sa solidité, mais aussi à cause du nombre de motifs et coloris infinis disponibles. De plus, le carrelage peut recouvrir directement l’ancien sol de votre salle de bain, une astuce qui s’avérera très utile pour une rénovation de salle de bain. Vous avez également un large choix ente la terre cuite, la céramique, le très cérame… Aucun de ces carrelages n’est affecté par les UV.

S’il fallait citer un inconvénient, ce serait sa température froide. Elle peut vite devenir inconfortable pour ceux qui aiment se balader pieds nus chez eux. Le carrelage est donc la matière à choisir si vous disposez d’un chauffage de sol.

La pierre naturelle

 pierre naturelle

Pour une salle de bain avec une ambiance fraîche et naturelle, privilégiez la pierre naturelle. Marbre, quartz, granit… Encore une fois, votre créativité sera mise à l’épreuve. La pierre naturelle est considérée comme une matière haut de gamme, car elle est particulièrement résistante à l’eau et aux chocs. Point supplémentaire : elle peut être utilisée comme installation murale pour une douche à l’italienne. L’inverse est également très utilisé dans le milieu du design : un carrelage de ciment pour les murs, avec un sol en pierre naturelle. Dans ce cas-là, prévoyez un traitement antidérapant puisque la pierre garde toutes ses propriétés lisses.

Le parquet en bois

 parquet en bois

On a certainement déjà dû vous déconseiller d’utiliser le bois dans la salle de bain. Laissez-nous réaffirmer cela, mais avec une exception cette fois-ci. Les essences de bois sont toutes très sujettes à la putréfaction lorsqu’elles sont en contact avec l’eau. Inutile de dire que dans une salle de bain, le bois deviendrait vite problématique.

Plutôt que de sauter sur le premier choix de bois, tournez-vous vers les essences de bois dites nobles. Plus particulièrement, optez pour les bois adaptés au milieu humide : bambou, teck, wengé, ou encore l’iroko. Notez que durant la pose du sol en bois, des joints d’étanchéité devront être collés entre les planches. Quant au design, la matière est un peu passe-partout. Elle est surtout choisie pour l’aspect luxueux qu’elle ajoute à la salle.

Si vous avez été conquis par le parquet, préparez-vous à nettoyer. Le bois nécessite un entretien régulier en suivant des règles précises, car sa résistance aux produits chimiques est plutôt faible. Aussi, le rendement d’un sol en bois au m² peut s’avérer très cher.

Le PVC

carrelage en PVC

Au milieu de tous ses matériaux se trouve le PVC. On n’en parle que très peu dans le revêtement du sol, car le PVC ne se positionne pas particulièrement ni en design ni en résistance. Pourtant elle est très polyvalente, aussi résistante à l’eau que la céramique, et capable de reproduire n’importe quel design d’une autre matière. Si le PVC n’est pas tellement apprécié, c’est à cause de sa durée de vie très limitée.

Au final, il n’existe pas de revêtement parfait pour sa salle de bain. Le critère le plus important à prendre est sans doute la durée de vie. Le revêtement de la salle d’eau doit être considéré comme un investissement sur au moins une dizaine d’années.

Posts created 32

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related Posts

Begin typing your search term above and press enter to search. Press ESC to cancel.

Back To Top